Menu

Animal Élum Tremplin et les personnes et chiens sans-abri

24 novembre 2014 - Associations & refuges, Protection des animaux

Un chien et son maitre, sans-abriUn chien et son maitre, sans-abriLes grandes villes du Nord comptent de nombreuses personnes sans-abri dont un certain nombre ont des animaux pour compagnons (principalement des chiens). Cette simple réalité met en lumière plusieurs aspects importants de notre société.

Les personnes sans-abri sont des personnes vulnérables. Économiquement précarisées au point de se retrouver à la marge de la société, leur existence est faite de tracas quotidiens, d’une urgence permanente quant aux moyens pour se nourrir et se loger. Elles sont en butte au rejet et au mépris car considérées comme « inutiles » voire « nuisibles ».

Et malgré cela, elles font très souvent preuve d’une grande abnégation dans leur rapport avec leur compagnon animal, faisant bien souvent passer ses besoins avant les leurs (pour les nourrir par exemple).

Les personnes sans-abri ayant des compagnons animaux sont encore plus rejetées que les autres car elles-mêmes ne rejettent pas les animaux, qu’elles les assument comme faisant partie de la société et méritant respect et compassion.

L’hiver arrivant, leur situation devient encore plus difficile et elles n’ont d’autres choix que de se tourner vers les différents foyers d’accueil pour échapper au froid. Le problème est… qu’il n’y a pour ainsi dire aucun espace acceptant les personnes sans-abri avec leurs compagnons canins. Cette situation les pousse soit à renier leur humanité en abandonnant leur compagnon, soit à se débrouiller comme elles peuvent pour souffrir le moins possible du froid. Par ailleurs, dans les aides qui sont fournies par les associations, il n’est prévu pratiquement nulle part de quoi nourrir les animaux, les soigner, etc. bref de quoi permettre aux personnes sans-abri d’apporter plus de bien-être à leur compagnon.

C’est pour cela que les actions de l’association « Animal Élum Tremplin » de Tourcoing méritent d’être mises en avant, bien que nous ne partagions pas leur approche utilitariste « thérapeutique » du rapport entre les êtres humains et les autres animaux.

Cette association se bat depuis 2011 pour la création d’un lieu d’hébergement prévoyant des places pour les personnes sans-abris ayant des animaux, avec des espaces pour les animaux, un dispensaire animalier, etc.

Un partenariat a été signé avec l’association Éole qui gère plusieurs foyers d’hébergement pour développer ce projet. Dans le cadre du déménagement d’un de leur centre qui n’est plus aux normes, 8 places sur 40 seraient prévues pour les personnes sans-abris ayant des animaux. C’est peu… mais rien que cela serait plus que ce qui existe déjà. Malheureusement, ces associations n’ont toujours pas eu de terrains d’allouer par la communauté urbaine de Lille Métropole (ou une autre mairie) afin de construire leur nouveau centre !

C’est donc un projet d’une grand importance que mène l’association « Animal Élum Tremplin », un projet qui doit être soutenu et suivi.

On peut d’ailleurs suivre l’activité de l’association et leur envoyer des dons à partir de leur site internet :

http://www.animalelumtremplin.org/dons/

Étiquettes :