Menu

Bilan et présentation des objectifs de l’amicale

1 janvier 2015 - Arts & culture, Études & projets écologiques, Vie de la cité

La grand place de LilleUn notonecte posé sur l'eauL’amicale progressiste existe maintenant depuis avril 2014. En ce début d’année, nous avons souhaité faire un bilan de cette première année et une présentation de nos aspirations.

Comme notre nom l’indique, nous sommes une amicale, c’est-à-dire un groupe de personnes défendant un intérêt commun. Et cet intérêt commun, ce point central, est d’œuvrer pour le progrès, un progrès que nous ne voyons pas autrement qu’en harmonie avec la nature.
L’amicale progressiste désire donc travailler à ce vaste objectif mais dans un cadre local : une partie du département du Nord. Et cette partie se concentre de Lille à Cambrai en passant par Douai et Valenciennes.

Cette zone géographique correspond à une unité culturelle particulière dans le Nord : une culture mêlant un héritage à la fois urbain, à la fois rural, une culture fruit de la riche histoire industrielle et agricole de la région dont le pôle d’attraction principal est Lille et Douai, Cambrai et Valenciennes les pôles secondaires.

Le site de l’amicale progressiste a ainsi pour but d’étudier la culture de cette zone, et notamment de son histoire – la fondation de ses villes principales, les différentes influences issues des différentes batailles militaires, l’annexion de la région par Louis XIV, le catholicisme social, les mouvements ouvriers, la crise des industries, etc – ainsi que la culture d’aujourd’hui.

Mais, comme nous le disions, l’amicale n’a pas seulement comme intérêt l’être humain. Ou, plus précisément, à l’amicale, nous pensons que comme l’être humain fait partie de la nature, il doit apprendre à vivre plus en harmonie avec elle.

D’ailleurs, de nos jours, pour de nombreuses personnes, il est de plus en plus flagrant que le progrès ne peut plus se faire sans transformer la façon dont nous vivons, sans trouver un équilibre beaucoup plus juste. C’est là un point central dans les idées que nous défendons.
Toutefois, cette harmonie ne viendra pas de nulle part. Pour pouvoir atteindre cet objectif, il faut déjà étudier la situation actuelle, les autres animaux, les plantes, au sein des différents écosystèmes.

Ainsi, nombre de nos articles parlent de la faune et de la flore de notre région. Et, plus récemment, nous avons lancé une série d’articles concernant l’écologie en nous basant sur les zones phytogéographiques.

Nous étudierons ces zones en nous posant différentes questions : quels sont les plantes et les animaux caractéristiques de chaque zone, quelles sont les formes de politiques de développement durable par les structures administratives locales mais aussi quel est le point de vue des nombreuses associations de défense de la nature.

Mais les intérêts de l’amicale ne se limitent pas aux animaux dits sauvages. Quand nous parlons d’harmonie avec les animaux, nous parlons de tous les animaux : ce ne sont pas seulement les hérons ou les renards mais aussi les chiens, les chats, les chevaux et même les vaches, les rats ou encore les insectes.

Là encore, de nombreuses associations œuvrent pour aider les animaux laissés sur le côté et nous essaierons au maximum de promouvoir leurs actions.

En bref, le site de l’amicale progressiste a pour objectif de rassembler le plus d’informations vérifiées possibles, de les mettre en relation pour construire une base solide de connaissances. Et cette base vise à apporter des moyens d’agir à toute personne désirant défendre le progrès, améliorer la vie actuelle pour aller vers une vie plus harmonieuse avec la nature.