Menu

Le cimetière des animaux de Douai menacé

30 novembre 2014 - Associations & refuges, Protection des animaux

Plusieurs tombes du cimetière des animaux de DouaiLe cimetière des animaux de Douai et la ScarpeTrès peu de gens le savent mais, à Douai, il y a un cimetière pour animaux « domestiques ». Il se trouve rue du Dr Lequien, juste à côté du pont passant au dessus de la Scarpe.

Au départ, ce cimetière était réservé aux animaux-compagnons des mariniers. En effet, ceux-ci vivaient généralement à bord de leur bâteau ou de leur péniche et ils ne pouvaient donc pas enterrer ces animaux dans leur jardin.

Et comme Douai a une longue tradition de port marinier, le problème y était particulièrement prégnant. Un terrain a donc été réservé pour les mariniers et le cimetière pour animaux de Douai est né.

Aujourd’hui, le cimetière accueillerait tous les animaux – et pas seulement ceux des mariniers –, mais cela reste à confirmer. Toujours est-il que tout le monde peut aller s’y recueillir.

Et ce cimetière, tout modeste qu’il est, est extrêmement touchant, à l’image de la tombe où est inscrit « Ici reposent nos amis ». Car, ici, pas de pierres tombales en marbre mais de nombreuses sépultures érigées avec des matériaux du quotidien.

Là, une tombe faite de dalles de jardin et de petites barrières en bois et là, d’autres délimitées par des grès et recouvertes de gravier. L’ensemble est embelli de nombreuses fleurs.

Si le tableau qui est ici dépeint est émouvant – de par le grand respect et la profonde affection que montrent les égards avec lesquels sont entretenues ces tombes –, la réalité est malheureusement bien plus dure.

Car ce cimetière rencontre aujourd’hui des problèmes. Il est actuellement entretenu par trois personnes bénévoles et il semble que la mairie ne souhaite pas pérenniser le lieu.

En effet, un des bénévoles explique que, régulièrement, une personne de la mairie vient observer le cimetière. Observer s’il est bien entretenu et s’il n’y a pas trop de mauvaises herbes. Et, s’il est ainsi souvent examiné, c’est que la mairie menace de le « fermer » s’il a l’air trop abandonné.

Une telle nouvelle ne peut que révolter toute personne qui aime les animaux !

Il est cruel de vouloir « fermer » un endroit rempli d’autant de bienveillance et de compassion. De plus, on s’imagine bien que, si la mairie veut récupérer ce terrain, ce n’est pas pour payer quelqu’un pour continuer à l’entretenir…

Et bâtir quelque chose sur ce cimetière est tout simplement impensable.

Par conséquent, l’amicale progressiste transmet donc le message de ces bénévoles et s’associe à eux pour appeler toute personne habitant sur Douai (ou environs) qui souhaiterait s’investir et aider à maintenir ce cimetière.

Il est évident que cet engagement doit se faire sur le long terme et dans le respect le plus complet du lieu. Il nous est tout aussi évident que, même si le cimetière est librement accessible, rien ne doit être entrepris sans avoir discuté préalablement avec les bénévoles qui s’en occupe.

Une tombe du cimetière des animaux de Douai où l'on peut lire "ici reposent nos amis"

Étiquettes :