Menu

Le festival de la protection animale de Valenciennes

10 avril 2016 - Associations & refuges, Manifestations & expositions

Affiche du festival de la protection animale à ValenciennesHier, samedi 9 avril 2016, se déroulait la 1re édition du festival de la protection animale organisé à Valenciennes. Il se prolonge aujourd’hui dimanche et on ne peut que conseiller de s’y rendre.

Les très nombreuses associations présentes donnent un aperçu des personnes mobilisées dans la région. Après avoir parcouru les nombreux stands, de nombreux points communs ressortent.

La grande majorité des associations présentes ont comme objectif le secours aux animaux dits « domestiques » : chiens, chats, mais aussi furets, lapins, ânes et autres équidés. Cette orientation citadine est bien évidemment due au profil de la région, au dense tissu urbain. Les gens se mobilisent en fonction des besoins des animaux présents.

Ainsi, une des questions principales mises en avant lors de ce festival est la nécessité de la stérilisation des chats. Le problème des chats enfermés dehors, laissés la plupart du temps sans soin (non stérilisés, non vaccinés, sans aucun abri) est récurrent.

Une des bénévoles présente nous expliquait l’absurdité de considérer le chat comme un animal pouvant vivre seul dehors. Le chat que nous connaissons aujourd’hui est un compagnon intime de l’être humain, dont la vie a depuis des milliers d’années été commune à la nôtre.

Et il est absurde de considérer de nos jours que le chat pourrait vivre de manière sauvage. Cette bénévole nous disait qu’il est finalement tout aussi absurde de demander à un chat de vivre de manière sauvage que de demander à un chien de vivre comme un loup…

Les associations présentes sont principalement de petites structures, travaillant de façon complémentaire mais différente des SPA : dans ces associations, généralement pas de refuge mais un fonctionnement basé sur le système des familles d’accueil.

De ce fait, le besoin essentiel de la plupart de ces associations, en plus de familles adoptantes, est la recherche de familles d’accueil sérieuses et durables. Nous avions d’ailleurs écrit un article au sujet de l’importance d’être famille d’accueil, évidemment dès que les conditions sont réunies pour le faire.

Affiche du festival de la cause animale à DouaiIl semble particulièrement difficile pour les associations de garder les familles d’accueil : de nombreux bénévoles nous ont en effet expliqué que plusieurs familles d’accueil « craquent » sur l’animal qu’elles accueillent – normalement temporairement – et les adoptent, renonçant ainsi au rôle de famille d’accueil.

Bien sûr, les associations ne peuvent reprocher cela aux familles, préférant avoir des familles d’accueil pour un temps court que pas de famille du tout. Cependant, il est vrai que les personnes souhaitant s’investir dans des associations se basant sur les familles d’accueil doivent se préparer pour pouvoir rester, autant que possible, des familles d’accueil et accepter de laisser les animaux rejoindre d’autres familles pour pouvoir accueillir ensuite d’autres animaux.

Enfin, on peut aussi noter la volonté des organisateurs, et de plusieurs associations, de proposer des aliments véganes. C’est là une démarche intéressante dans la cohérence qu’elle présente par rapport à la protection animale.

En conclusion, le festival de la protection animale est une mobilisation populaire et authentique, rassemblant des personnes impliquées dans le secours aux animaux qu’il est important de soutenir.

Ajoutons aussi que le week-end du 21 et 22 mai 2016 se déroulera le festival de la cause animale à Douai, organisé par l’association ANICA, qui était présente au festival de Valenciennes.

Étiquettes :