Menu

Le Festival de la Protection Animale de Valenciennes

14 juin 2015 - Associations & refuges, Manifestations & expositions, Protection des animaux

Affiche du festival de la protection animale de ValenciennesDans deux semaines, les samedi 27 et dimanche 28 juin se déroulera à Valenciennes le Festival de la Protection Animale au Complexe sportif Vauban.

Ce festival est organisé par l’association Canin Sans Famille qui le présente comme « du jamais vu dans cette ville ».

Le festival est présenté comme suit sur sa page Facebook :

« Ce rassemblement a pour but de réunir la défense animalière, la vie au naturel, la protection de l’environnement afin que chaque être respecte l’autre et s’unisse pour une terre meilleure.

Ces deux jours seront ouverts en premier lieu aux défenseurs et amis des animaux mais aussi aux services animaliers.

Le but des associations :

– Sensibiliser à la protection animale (que ce soit sur la terre, dans la mer ou dans le ciel).

– Informer (conférences pour les associations qui le désirent).

– Responsabiliser

– Faire passer un moment agréable aux familles.

– Mieux connaître le végétalisme

Pour les services animaliers : voir tout ce que l’on peut apporter à nos petits compagnons (éducation, toilettage…..). »

C’est donc un très bonne initiative et il est important d’y aller tant pour la soutenir que pour découvrir de nombreuses associations locales qui viennent au secours des animaux.

Il est à noter que ce festival n’accueille aucun éleveur ou vendeur d’animaux. Ainsi l’idée du festival se veut totalement différente de celle d’Animavia. Pour Animavia, l’idée sous-jacente était de garder les animaux à leur juste place alors que pour le Festival de la Protection Animale, la démarche est clairement différente : faire évoluer la façon dont on considère les animaux pour leur donner tout le respect qui est dû à tout être vivant.

A titre d’exemple, une chaîne de magasins sera présente. Mais pas n’importe laquelle : JMT, des magasins dans lesquels on ne trouve que des produits pour les animaux et jamais d’animalerie.

Pour finir, il est remarquable que la restauration soit végétalienne. Ceci montre une grande cohérence dans la démarche.