Menu

Le grèbe huppé, un oiseau insolite mais plutôt discret

12 juin 2014 - Nature & écosystèmes

Des poussins de grèbe huppé perchés sur le dos de leur mèreDeux grèbes huppés en pleine parade nuptialeLe grèbe huppé est un oiseau au plumage très particulier. Durant la période de nidification, sa tête s’orne notamment de plumes blanches, rousses et noires, les plumes noires marquant les extrémités de sa huppe double (sur le dessus de la tête et sur les joues). Ce superbe oiseau aquatique, malgré ce plumage éclatant, n’est pas si facile à observer.
Il vit dans les étendues d’eau, principalement les marais, où il peut trouver une végétation dense afin d’y cacher son nid flottant. En effet, le grèbe huppé n’est à l’aise que dans l’eau : ni l’air, ni la terre ne sont des terrains de déplacement commodes pour lui, à tel point que même son nid flotte sur les eaux.
Mais ce n’est pas là la seule singularité de cet oiseau. La parade nuptiale des grèbes huppés est une danse incroyablement complexe et, par là même, célèbre chez tous les ornithologues chevronnés ou amateurs. Les partenaires se font face, dressent la tête et la secouent, les plumes de la huppe et des joues érigées. Ils nagent côte à côte en se frottant le cou et en poussant des cris sonores. Ils plongent, réapparaissent, puis s’approchent l’un de l’autre avec des végétaux dans le bec, se dressent poitrine contre poitrine dans l’eau, tournant vivement et successivement la tête à droite et à gauche.
Cette parade nuptiale dure un certain temps et peut même être répétée jusqu’à la construction du nid. Une fois les œufs pondus, le mâle et la femelle s’en occupent à tour de rôle jusqu’à leur éclosion, un peu moins d’un mois plus tard. Naissent alors entre 3 et 5 poussins à la tête zébrée de noir et de blanc. Non seulement, ces poussins ont un duvet singulier mais leur mode de déplacement est également très curieux : les bébés grèbes huppés ont l’habitude de voyager souvent perchés sur le dos de leur parent, la mère généralement.
Le grèbe huppé est donc un oiseau au plumage magnifique tout à fait insolite. Mais ce plumage a longtemps été convoité par l’être humain. Le grèbe huppé a, par conséquent, été chassé en masse pour garnir notamment les chapeaux. Aujourd’hui, et depuis 1981, le grèbe huppé est un oiseau protégé sur l’ensemble de la France.
Les effectifs sont maintenant beaucoup plus importants et beaucoup plus stables. Toutefois, il faut savoir que, tout comme le héron cendré, il bénéficie toujours d’une protection totale. Ce qui signifie qu’il est évidemment interdit de le tuer, de le blesser ou de le capturer mais aussi qu’il est interdit de détruire le nid ou d’enlever les œufs ainsi que de détruire, d’altérer ou de dégrader son milieu de vie.

Une telle information peut paraître anodine mais lorsqu’on aime les animaux, il peut toujours être utile de savoir que certains sont protégés afin d’avoir des armes supplémentaires pour pouvoir les aider.