Menu

Les compétences de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie

14 octobre 2015 - Vie de la cité

La circulation sur l'autoroute A1 à LilleGros plan de la ScarpeLes 6 et 13 décembre prochains auront lieu les élections régionales qui permettront d’élire les conseillers régionaux de notre nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie (avec des listes de pas moins de 180 candidats !). On en entend déjà beaucoup parlé, mais pas tant pour les programmes des différents partis que pour la présence de Marine Le Pen et les sondages qui lui donnent un bon score.

Mais avant de pouvoir analyser plus précisément les revendications de chaque candidat, il est intéressant de revenir sur les rôles des régions. En effet, ces rôles ont évolué avec la loi NOTRe (la Nouvelle Organisation Territoriale de la République).

Tout d’abord, il faut savoir que la région dispose maintenant de la totalité des compétences concernant les décisions économiques, notamment grâce au Schéma Régional de Développement Économique, de l’Innovation et de l’Internationalisation (SRDEII). Le SRDEII gère les aides aux entreprises, à l’investissement immobilier, à l’innovation ainsi que le financement de l’attractivité de la région.

La région gère également la politique de l’emploi, du tourisme et des grands équipements (ports départementaux et aérodromes) ainsi que de nombreuses compétences concernant les lycées, notamment les questions d’organisation des services de restauration, et les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche (financement des thèses de doctorat et élaboration du schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation).

La région est également responsable de nombreux domaines touchant à la gestion de l’environnement.

Tout d’abord, elle s’occupe des transports collectifs routiers. Et on sait combien sont importants les projets touchant à l’organisation des bus et autres TER pour de se déplacer de manière plus écologique entre les différentes villes. Le canal Seine-Nord fait également partie des compétences de la région tout comme la gestion de l’aéroport de Lille-Lesquin.

Ensuite, la région a aussi à charge le Schéma Régional d’Aménagement Durable du Territoire (SRADDT). Ce programme est très important car il consiste à prendre les décisions concernant l’aménagement du territoire (qui comprend la gestion des cours d’eau, des canaux et des lacs mais aussi les espaces naturels), la mobilité, la lutte contre la pollution de l’air, la maîtrise et la valorisation de l’énergie et la gestion des déchets.

Ainsi, le Nord Pas-de-Calais avait normalement deux grands projets à réaliser d’ici 2040 comme le doublement de la forêt de la région et la division par quatre de l’émission des gaz à effet de serre.

La nouvelle région aura toujours la possibilité de classer de petits espaces naturels en sites naturels remarquables et elle devra continuer à mettre en place la Trame verte et bleue.

On le comprend avec cette liste, la région possède désormais de très nombreuses compétences, et notamment de nombreuses compétences qui peuvent mener tant à une grande politique de protection de la nature qu’à la continuation de la destruction de notre environnement..

C’est une question importante, d’autant plus pour notre région qui a beaucoup de travail à faire pour renforcer une écologie plutôt en berne dans le Nord. Or, la campagne ne semble pas vraiment avoir démarrer jusqu’à maintenant.

Dans les semaines qui arrivent, nous nous appliquerons à détailler les programmes pour éclairer les positions des différents partis en présence.

Une réflexion sur “ Les compétences de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie ”

  • Ping : La question des transports dans les élections régionales de 2015 | L'amicale progressiste

  • Les commentaires sont fermés.