Menu

L’escargot Petit-gris, si familier mais si inconnu

6 octobre 2014 - Nature & écosystèmes

Escargots endormisUn escargot Petit-gris en vadrouille une nuit pluvieuseEn ces jours pluvieux, on peut voir sortir, quelques heures après la tombée de la nuit, des escargots. Presque invisibles en pleine journée, ils se révèlent lors d’une promenade nocturne – selon l’endroit où l’on habite – plus ou moins nombreux.

Dans notre région, une des espèces les plus répandues est l’escargot appelé « Petit-gris », nom qu’il tire de sa coquille brune et gris foncé.

Coquille qui, d’ailleurs, tourne la plupart du temps dans le sens des aiguilles d’une montre. On dit alors que la coquille est de forme dextre. Tandis que si la coquille tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, alors la coquille est de forme sénestre. Seuls 0,005 % des escargots ont une coquille de forme sénestre. Autrement dit, si on rencontrait un groupe de 20 000 escargots, alors un seul serait de forme sénestre !

Le Petit-gris est un gastéropode nocturne. Il se réveille après la tombée de la nuit et part à la recherche de nourriture, des végétaux – sa préférence allant aux orties. Et lorsque le jour se lève, il part se cacher sous une pierre et sur le tronc d’un arbre. L’hiver, il reste sous ces cachettes pour hiberner.

L’escargot Petit-gris est un petit animal sympathique qui vit à une allure fascinante. Mais il est très difficile de découvrir des informations plus avancées que celles relatées dans cet article. La raison est que l’escargot fait partie de la gastronomie française et que de nombreux sites vantent sa facilité d’élevage.

Ainsi, en dehors des conditions de reproduction (importantes selon les éleveurs puisque déterminant la vitesse à laquelle on peut les tuer), bien peu de choses sont partagées par la communauté scientifique. Désintérêt des scientifiques ou simple manque de communication ? Difficile de le dire.

Quelle distance parcourt un escargot durant toute sa vie ? Et sur cette distance, se déplace-t-il loin du lieu de sa naissance ?

De plus, l’escargot est reconnu pour être peu sensible à la pollution. Comment cela est possible ? Et est-ce seulement vrai ? En effet, lorsque les sites expliquent que le Petit-gris est résistant à la pollution, la seule conclusion qui est tirée est qu’il faut attention lorsqu’on en mange. Mais, évidemment, aucun n’est capable d’expliquer pourquoi.

Toujours est-il que ce petit être sort la nuit et qu’on en voit d’autant plus lorsqu’il pleut. Ou, plus exactement, qu’on ne les voit pas bien alors qu’ils sont bien plus nombreux. Lorsqu’on se trouve dans une zone fortement peuplée par les escargots, il est important de faire très attention où l’on mets les pieds. Car de nombreux gastéropodes sont écrasés dans l’indifférence générale.

Les escargots sont de petits animaux adorables et même si on ne peut pas avoir d’échanges sociaux, ils méritent qu’on fasse attention à eux, bien plus que ce qu’on fait aujourd’hui.

Étiquettes :