Menu

Loulou et la chatte de l’école du Sacré-Cœur

30 juillet 2015 - Associations & refuges

La chatte enfermée dans l'école Sacré-Coeur de Lille-FivesL’été est une saison propice aux abandons. Les refuges regorgent d’animaux abandonnés et nombreuses sont les tristes histoires se déroulant durant les vacances.

Ainsi, ces derniers jours, deux animaux ont défrayé la chronique : Loulou et une chatte enfermée dans la cour d’une école.

Mardi 21 juillet à 21 heures, une personne aperçoit une chatte enfermée dans une cour d’école à Lille-Fives. Quelques jours plus tard, une page Facebook est créée : elle est intitulée Libérez le chat du Sacré-Coeur de Lille.

La page est notamment alimenté par des signalements de sa présence et par les démarches réalisées pour mobiliser des gens qui seraient capables de la délivrer.

Les pompiers ont notamment été appelés. Ils sont intervenus une première fois mais étant venus en camion, la chatte a été effrayée. Devant escalader un mur pour chercher la chatte, ils ont promis qu’ils reviendraient plus tard dès qu’ils auraient une photo ou une vidéo de l’animal.

Une vidéo et une photo sont prises quelques minutes après le départ des pompiers. Mais, le jour suivant, quand les pompiers sont rappelés, ces derniers refusent complètement toute intervention alors que la caserne se trouve au bout de la rue de l’école où est enfermée la chatte.

Heureusement, le lundi 27 juillet, une employée, ayant pris connaissance d’un article de La Voix du Nord parlant de la chatte prise au piège, prend ses clefs pour aller délivrer la chatte.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Car la chatte a bien été délivrée mais elle était alors dehors et ce sont des voisines ayant pris connaissance de l’histoire sur internet qui l’ont recueilli chez elles. Il s’avère que la chatte n’a pas de puce et qu’elle est enceinte.

Elle a été déposé à la LPA de Lille et attend maintenant qu’une famille aimante l’adopte pour de bon.

Loulou, le chien errant de CaudryLa deuxième histoire concerne Loulou, un chien (ou une chienne) qui erre depuis plusieurs mois dans les rues de Caudry. Lui aussi a sa page Facebook Notre Loulou, vagabond, victime de la lâcheté humaine.

Loulou est donc un petit chien au poil marron qui erre visiblement depuis longtemps (6 mois d’après La Voix du Nord) dans les rues de Caudry. Là encore, de nombreuses personnes s’inquiètent pour lui. Et la mobilisation est impressionnante : régulièrement, si ce n’est tous les jours, des gens postent sur la page le lieu et le moment où ils ont aperçu le chien.

Le chien est extrêmement craintif puisqu’il est difficile de ne serait-ce que le prendre en photo. Quelques personnes expliquent même avoir fait des rondes pour tenter de le retrouver dans ses lieux de prédilection.

Car les riverains s’intéressant à son sort ont repéré les coins préférés de Loulou à force de le croiser (une carte a même été publiée sur la page avec les différents lieux de prédilection du chien). Beaucoup le nourrissent et beaucoup craignent également qu’il soit renversé.

D’autres s’inquiètent aussi qu’il soit euthanasié. Mais pour cela, il faudrait que quelqu’un puisse l’approcher et l’attraper.

La SDA d’Estourmel a été contactée et a essayé de l’approcher mais le chien est tellement craintif qu’il se sauve dès que la distance entre un être humain et lui se réduit. De plus, lorsqu’il est pris au piège, il se met à grogner. Les caudrésiens malgré leur bonne volonté sont donc dans l’incapacité de l’attraper pour pouvoir le toiletter et lui donner des soins.

La police a également été contactée mais refuse d’intervenir par crainte d’être mordu et car on leur avait signalé qu’il avait juste tendance à traverser au milieu des voitures…

Ils aimeraient pouvoir solliciter l’intervention d’un professionnel mais n’ont pas encore trouvé la solution. Un appel a été lancé le dimanche 26 juillet.

Dans les deux cas, on voit donc une forte mobilisation des personnes et un dédain assez atterrant des institutions (police et pompiers) pour ces animaux en détresse.

Étiquettes :