Menu

Quel abri ou hôtel à abeilles fabriquer ?

17 juin 2015 - Études & projets écologiques, Protection des animaux

Un hôtel à insectesUne abeille charpentièreUn moyen assez connu maintenant d’aider les insectes et, plus particulièrement, les abeilles tant – pour les particuliers que pour les collectivités – est d’installer des « hôtels à insectes ».

Les hôtels à insectes sont des assemblages de différents casiers contenant des morceaux de bois de différentes tailles et parfois des briques. Les morceaux de bois sont souvent percés de trous, simulant les galeries faites par les insectes.

L’objectif est d’accueillir notamment les abeilles dites charpentières qui construisent des galeries dans le bois mort, ou qui occupent des galeries déjà creusées.

Si ces hôtels à abeilles commencent à se répandre, étant installées par les collectivités comme un des symboles de la défense de l’environnement, la solution fait cependant débat aujourd’hui.

Tout d’abord, l’élaboration elle-même de ces hôtels pose question. Le diamètre des galeries doit avoir un diamètre bien particulier : trop petites, les galeries ne pourront pas héberger les abeilles, trop grandes, les galeries ne font pas des abris adaptés.

Ensuite, ces hôtels doivent être installés à des endroits particuliers. Non seulement ce doit être des endroits où les insectes seront tranquilles, mais en plus il faut que l’environnement soit suffisamment riche en nourriture pour que l’abri soit efficace.

Mais même si toutes les conditions étaient remplies pour accueillir au mieux les abeilles, et les autres insectes, un autre problème apparaît : la trop grande concentration d’animaux en un même lieu.

Le nom même d’hôtel à insectes devrait interpeller. Il n’est pas naturel que des abeilles solitaires vivent aussi proches les unes des autres. Et cela va avoir des conséquences qui peuvent tout à fait néfastes : une exposition plus importante aux maladies et aux parasites, mais aussi une exposition plus importante aux prédateurs ! Imaginons la joie pour des oiseaux par exemple de trouver ces nids gigantesques regorgeant d’insectes en tout genre !

La meilleure solution est donc de construire des abris d’une petite taille et de les disséminer à différents endroits. Le site de l’association bruxelloise Apis Bruoc Sella propose de nombreux conseils pour qui veut aider les abeilles et leur proposer différents abris.

Ils proposent des nids pour abeilles solitaires : des buches percées, des tiges creuses, des galeries d’argile et des tiges à moelle.

Le site propose également des abris pour les bourdons (dans le sol, sur le sol et hors du sol) et des aménagements spéciaux en spirale.

De manière générale, il est conseillé d’installer ces abris au soleil, dans l’idéal au Sud et au Sud-Est, à minimum 40 ou 50 centimètres du sol et près de massifs fleuris. Il est également important de les installer dès le mois de mars si la météo est clémente.

En conclusion, les installations de type hôtels à insectes ont surtout un intérêt pédagogique. Si on veut aider les abeilles, il est largement préférable de leur installer des petits abris disposés de manière stratégique.

Étiquettes : ,